À Propos

La logique du meuble

La préparation est au moins aussi importante que la finition. Parfois, le démontage intégral d'un meuble, telle cette chaise (photo de gauche) est nécessaire. Chaque élément est numéroté afin de faciliter le remontage.

La dépose

La dépose est une intervention délicate, elle requiert une grande expérience, de la maîtrise technique et beaucoup de patience. Elle permet de conserver la marqueterie tout en offrant la possibilité d'intervenir sur le châssis.

Le vernis au tampon

Cette opération permet d'appliquer sur le bois finement préparé une pellicule de vernis très mince et transparente ayant le poli d'une glace. Cette technique utilisée dès le XVIIIème siècle est longue et délicate à mettre en oeuvre.

Des gestes adaptés

Chaque meuble est différent et chacun a son usure propre. Par exemple, pour la "cave à liqueur Boulle" présentée ci-contre, le ponçage doit être extrêmement fin. Le papier de verre est remplacé par une poudre: le tripoli.

Techniques traditionnelles

Les colles animales sont employées depuis l'antiquité. Chacune d'entre-elles possède des propriétés particulières. Elles sont choisies en fonction des caractéristiques du travail à effectuer. Ainsi, la colle de poisson a un fort pouvoir adhérent, elle sèche lentement et son collage est réversible. Son pouvoir infiltrant lui permet par exemple de coller sans déplaquer (photo ci-contre).

Les estampilles

L'estampille est la marque qu'apposent les ébénistes sur les meubles de leurs créations. C'était une obligation légale et non une marque de qualité, de 1743 jusqu'à la révolution.

Par extension, se dit aussi d'un meuble ancien sur lequel le créateur a signé pour prouver qu'il en est l'auteur.

L'estampille est une marque propre à l'ébéniste ayant fabriqué le meuble. Elle est bien souvent gage de qualité...

Devis et déplacements gratuits  ! 
Par tél : 04 94 23 78 44
             ou
              06 87 30 08 75
Besoin d'un restaurateur dans le Var?

Acanthe - Ebéniste restaurateur

© 2015 par Bruno P.